ATEA - Atelier théâtre de l’École alsacienne
Accueil > Nos ateliers > Historique

Historique

Un atelier créé par Pierre Lamy

L’ATEA – Atelier théâtre de l’École alsacienne a été créé en 1967 par Pierre Lamy (1931-2009) qui l’anima jusqu’en 2001.

Pierre Lamy était professeur agrégé de lettres à l’École alsacienne, metteur en scène, comédien et auteur. En plus de ses activités à l’École alsacienne, Pierre Lamy a créé et organisé pendant plusieurs années le Festival Européen d’Art de Rocamadour et écrit plusieurs ouvrages :

Pièces de théâtre

  • Les Mystères du confessionnal
  • Le Crapaud

Romans

  • L’homme d’Ithaque, Flammarion, 2001
  • Le Vicaire du Diable, Flammarion, 2002
  • Frères humains qui après nous vivez, Jean-Cyrille Godefroy, 2004
  • Monsieur de Nulle Part, Arcadia Editions, 2007
Pierre Lamy, professeur de lettres, fondateur de l’ATEA

1966-2001 – Première période

Pierre Lamy, accompagné de Françoise Wasservogel, professeur d’anglais à l’École Alsacienne, chargée de la régie et de l’administration, crée plus de 35 spectacles avec les élèves, parents d’élèves et professeurs qui composent la troupe.

Les représentations se déroulaient dans des théâtres parisiens puis au gymnase de l’École Alsacienne et enfin, en 2001, dans le Théâtre nouvellement construit à l’École Alsacienne et qui porte aujourd’hui le nom de Pierre Lamy.

Depuis trente ans, l’atelier théâtre a pris une place essentielle dans les activités de l’Ecole Alsacienne. Dirigé par Pierre Lamy, professeur de lettres modernes, auteur dramatique et metteur en scène, il offre aux élèves de 2de, 1ère et terminale la possibilité de connaître toutes les activités qui entourent la production d’une pièce de théâtre, depuis la première lecture jusqu’aux représentations publiques : recherche des personnages, des interprétations, de la mise en scène, organisation des diverses régies (plateau, lumières, son), création des éclairages et de l’univers sonore, confection des costumes, fabrication des décors, invention et découverte des accessoires, enfin et surtout la connaissance d’un art collectif et de la nécessaire discipline d’une troupe.

Accueillant à côté des élèves des anciens élèves, parents d’élèves et membres du personnel de l’Ecole, il a pu présenter dans divers théâtres parisiens, chaque année après les vacances de printemps et pendant 4 à 6 jours, des œuvres d’un vaste répertoire, de Molière à Anouilh, de Ubu Roi aux Sorcières de Salem, de Zoo de Vercors à l’Eveil du Printemps de Frank Wedekind…

L’histoire de L’École alsacienne par Roger Gruner – Mai 2004
  • 2001Le Crapaud de Pierre Lamy.
  • 2000, Les Troyennes d’Euripide.
  • 1999, Paris, 31 décembre 1899 d’Anefrance.
  • 1998, La Mort sera au rendez-vous d’Agatha Christie.
  • 1997, Grand Peur et Misère du troisième Reich de Brecht.
  • 1997, Le Beau Parleur des terres de l’ouest de Synge.
  • 1996, L’Arrestation de Jean Anouilh.
  • 1995, Don Juan de Tirso de Molina.
  • 1994, Zoo de Vercors.
  • 1993, L’Éveil du printemps de Frank Wedekind.
  • 1992, Ubu Roi d’Alfred Jarry.
  • 1991, Les Sorcières de Salem d’Arthur Miller.
  • 1990, Les Potentats foudroyés par la Montagne et la Raison ou la déportation des rois de l’Europe du citoyen Desbarreaux.
  • 1975, Ariano Suassuna, Le Testament du chien
  • 1974, Le Malade imaginaire de Molière (château de Chambord, à l’occasion du centenaire de l’École alsacienne)
  • 1972, Monsieur Cornélius s’en va de Bernard Hecht (création, Palais de Chaillot, salle Gémier)
  • 1971, Dom Juan de Molière (Palais de Chaillot, Salle Gémier).
  • 1970, Ubu roi d’Alfred Jarry (Chapiteau des halles de Baltard)
  • 1969, Montserrat d’Emmanuel Roblès
  • 1968, Monsieur de Pourceaugnac de Molière (Théâtre de la Musique).
  • 1967, Grand-peur et misère du IIIe Reich de Bertolt Brecht (Théâtre de la Cité universitaire)

Mais aussi :

  • L’Orchestre de Jean Anouilh
  • Antigone de Jean Anouilh
  • L’Alouette de Jean Anouilh

de 2002 à aujourd’hui – L’ATEA, nouvelle formule

En septembre 2001, Pierre de Panafieu, directeur de l’École Alsacienne, confie la responsabilité de l’Atelier théâtre à Brice Parent, professeur de lettre à l’École et actuel directeur du collège-lycée.

L’équipe qui accompagne Brice Parent a évolué au fil des ans :

  • 2002 : Clara Dumont, comédienne, petite-fille de Pierre Lamy
  • de 2003 à 2009 : Anne Couraye, adjointe d’éducation à l’École alsacienne
  • depuis 2010 : Alexis Roque et l’équipe de la Fabryk

Les pièces représentées :

  • 2020, Mouawad et confinement
  • 2019, Tchekhov
  • 2018, Shakespeare
  • 2017, Feydeau et Cartouche
  • 2016, Peer Gynt
  • 2015, Molière
  • 2014, Arlequin : Goldoni, Arlequin serviteur de deux maîtres, Marivaux, Arlequin poli par l’amour et Nolant de Fatouville, Arlequin empereur dans la lune
  • 2013, Feydeau, Un fil à la patte
  • 2012, Shakespeare, Hamlet
  • 2011, Molière, Le Médecin malgré lui et Le Misanthrope
  • 2010, Koltes, Dans la solitude des champs de coton et Roberto Zucco
  • 2009, Feydeau, Notre futur, Feu la mère de madame et Le Dindon
  • 2008, Gozzi, L’Oseau vert
  • 2007, Feydeau, Par la fenêtre, Amour et piano et La Puce à l’oreille.
  • 2006, Shakespeare, Le Songe d’une nuit d’été
  • 2005, Molière, Dom Juan et Les Précieuses ridicules
  • 2004, Les Jumeaux vénitiens de Carlo Goldoni
  • 2003, Le Roi Cerf de Carlo Gozzi
  • 2002, La Colonie et La Dispute de Marivaux

Commentaires

Inscrivez-vous à notre mailing list !

* indicates required